passion deux roues

ame de sportives
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BFG

Aller en bas 
AuteurMessage
yosh
Rang: Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 850
Age : 55
moto : z1000/r1/er5/dr 650
Date d'inscription : 15/01/2005

MessageSujet: BFG   Ven 18 Fév - 0:27

Créée par Boccardo, Favario et Grange, la B.F.G. était une routière qui utilisait un moteur automobile de Citroën (4 cylindres - GS) et une transmission de Guzzi. L'idée des concepteurs était d'utiliser un tel groupe propulseur provisoirement, en attendant de pourvoir développer sa propre moteur. Pour cela, il fallait lancer la production et trouver un marché. L'administration, après des tests concluants, s'était avancée dans cette solution.
Mais ensuite Boccardo fut révoqué par le Conseil d'Administration du 9 janvier 1981 pour carences dans la direction technique. Il part avec les plans de la 650 BFG (élaborés chez BFG et non par Boccardo) pour créer la "MF" (pour Moto Française) qui optait pour un moteur de ... Citroën "Visa", bicylindre.
Cette situation va semer le trouble non seulement dans l'esprit du public mais surtout dans celui de l'administration qui ne confirmera jamais sa commande. Ce qui mit en péril la santé financière de la société qui avait déjà beaucoup investi.

BFG a bien intenté un procès à Boccardo. Procès qu'elle gagnera malheureusement trop tard, après la disparition de BFG et de MF.

Si la M.F. connut une diffusion très confidentielle, la B.F.G. fut construite à plus de 600 exemplaires. Ce qui n'est tout de même pas énorme.
A cela plusieurs raisons :
- Le non respect de la commande par l'administration française, pour les raisons évoquées ci-dessus.
- Probablement l'esthétique douteuse de la machine, mais certaines marques allemandes ont fait bien pire.
- L'opinion de la presse ... à commencer par la presse française.

Et là, il y aurait beaucoup à dire : La B.F.G. était présentée comme une moto lourde, peu maniable, et que sais-je encore. Avant d'approuver ce genre de position, encore aurait-il fallu essayer la machine,ce que j'eus l'occasion de faire. Autant dire de suite que j'en fus surpris. Effectivement, la moto n'est pas légère avec ses quelques 300 kg, mais avec son centre de gravité placé en bas, elle reste fort maniable. Si on la compare à ce que faisait la concurrence de l'époque ne matière de "G.T.", force est de reconnaître qu'elle soutient fort bien la comparaison, avec un moteur coupleux, une partie cycle très saine et des freins puissant.

Par goûts et affinités personnels, je n'aurais pas acheté une B.F.G. Mais je n'aurais jamais fait, non plus, l'acquisition d'une B.M.W. et encore moins d'une de ces horreurs (pour rester poli) de Honda Gold-Wing 6 cylindres de 1800 cm3 avec eau et gaz à tous les étages.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/lespistards
 
BFG
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
passion deux roues :: histoire de la moto :: de tous pays-
Sauter vers: